Air Madagascar : la basse-saison à prix tout doux

La compagnie Air Madagascar propose d’ores et déjà à la vente des tarifs promotionnels pour rejoindre Antananarivo au départ de Paris et de Marseille valables sur ses vols à partir du 16 août prochain.

Il est en effet possible de réserver et d’acheter dès à présent ces billets à tarif réduit pour des voyages à partir du 16 août, soit à partir de :

  • 800,32 euros TTC* l’aller-retour Paris-Antananarivo en Classe Economique,
  • 780,32 euros TTC* l’aller-retour Marseille-Antananarivo en Classe Economique.

Rappelons qu’Air Madagascar opère 2 vols hebdomadaires entre Paris-Roissy et son hub d’Antananarivo, dont un faisant escale à l’aéroport de Marseille-Provence à l’aller comme au retour.

A l’aéroport d’Antananarivo-Ivato, Air Madagascar propose également des correspondances vers 11 destinations de la Grande Ile, soit les principales villes de Madagascar et les zones touristiques majeures.

Et avec l’offre Easy Pass d’Air Madagascar, les passagers de la compagnie nationale malgache peuvent bénéficier d’une réduction allant jusqu’à 50% sur le tarif des vols domestiques en les combinant avec leurs vols allers-retours internationaux. Les clients peuvent profiter de cet avantage en réservant les vols intérieurs en même temps que les vols long-courrier, ou sur simple présentation de leurs billets long-courrier lors de l’achat de billets domestiques.

De bonnes raisons pour partir à la découverte des nombreuses merveilles de l’Ile rouge : plages paradisiaques de Nosy Be, Sainte Marie ou Fort Dauphin, forêt de Baobab près de Morondava, Tsingy rouges au sud-est de Diego Suarez, Canal des Pangalanes et Tamatave, pour n’en citer que quelques-unes !

*Tarif TTC « à partir de » valable pour un vol aller/retour en Classe Ylang sur Air Madagascar entre Paris ou Marseille et Antananarivo. Séjour de 30 jours maximum. Billet non modifiable et non remboursable.

Plus d’informations sur www.airmadagascar.com

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE