Air France « Boost » toujours…

Jean-Marc Janaillac , le PDG du Groupe l’a affirmé lors de l’assemblée générale, « Boost », le projet de compagnie low cost d’Air France-KLM, « devra se faire d’une manière ou d’une autre ».

« J’ai confiance dans le sens des responsabilités de nos pilotes. (…) En tout état de cause, Boost devra se faire d’une manière ou d’une autre », a-t-il déclaré cite l’AFP. Rappelons que les élus du Comité Central d’Entreprise (CCE) d’Air France ont voté à l’unanimité le 10 mai contre le projet « Boost ».

« Boost », démarrage dès cet automne

Certes, celui-ci n’émets qu’un avis consultatif avant la décision déterminante attendue d’ici à fin mai du SNPL, le premier syndicat de pilotes. Jean-Marc a des raisons d’y croire car, en février, les pilotes d’Air France avaient voté à 58,1% pour la création d’une filiale lox cost.

« Boost » doit permettre de créer « une structure de coût compétitive inférieure à celle d’Air France de 15 à 18% » pour rentabiliser les routes déficitaires, créer de nouveaux marchés long courrier et devenir « un laboratoire » d’innovations rappelle le PDG.

AF-KLM compte lancer lsa low cost maison dès cet automne sur moyen-courrier et à l’été 2018 sur long-courrier, avec sa propre flotte (28 avions prévus en 2020).

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE