La présidentielle française et la France profonde

En ce week-end de Pâques, nous sommes descendus en Bourgogne faire des provisions et alliant l’utile à l’agréable, nous sommes partis par le chemin des écoliers, c’est-à-dire que plutôt que d’emprunter l’autoroute, nous sommes passés par la Champagne et le Nord de la Bourgogne, explorant ainsi quelques villages de la France profonde.

La campagne électorale bat son plein, tous les candidats remplissent des Zénith dans les grandes villes, serrent des mains sur les marchés (où bien entendu on ne les voit jamais en temps normal) et promettent à qui mieux mieux de résoudre tous les problèmes, avec des paroles qui ne sont que du vent. Et, quand quelque chose de concret émerge, c’est encore pire.

Epoisse
Epoisse

Des maisons vétustes aux murs lézardés … voilà ce qu’est la France profonde

En traversant tous ces vieux villages, je me suis vraiment demandée si les politiciens avaient conscience de la réalité du terrain : villages désertés où plus aucun commerce ne subsiste, même pas une boulangerie !

Des maisons vétustes à la toiture branlante et aux murs lézardés voilà ce qu’est la France profonde.

Pas besoin d’être grand clerc pour en déduire que les gens qui habitent là ne sont pas de bons clients pour les agences de voyages. Ils vivent chichement et on devine que la plupart d’entre-eux n’a même jamais vu Paris autrement qu’à la télévision.

OLYMPUS DIGITAL CAMERATout cela est bien triste, car on se dit que soit que la balance penche à gauche, soit qu’elle penche à droite, leur sort ne sera pas changé !

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE