Le boss de Cathay Pacific sanctionné par les pertes

Pendant des années, Cathay Pacific a été un acteur dominant et admiré par les passagers premium. La compagnie hongkongaise ciblait les entreprises et les voyageurs fortunés prêts à payer beaucoup plus pour le confort. La remise en question n’a peut-être pas été assez rapide.

Le patron est prié de démissionner

Cathay Pacific Airways remplace donc son directeur général, Ivan Chu, quelques semaines après que le transporteur ait annoncé sa première perte annuelle depuis la crise financière de 2008.

Un remaniement est prévu pour l’ensemble de la haute direction de la compagnie aérienne. La perte de 74 millions de dollars US est due non seulement à une mauvaise couverture sur le carburant mais également par l’intensification de la concurrence.

making_the_connection_thumbLe groupe Swire, propriétaire de Cathay, nomme un nouveau patron

M. Hogg, 55 ans, supervisera désormais la compagnie Cathay avec pour objectif de réduire les coûts de gestion de 30%.

M. Hogg fait partie du groupe Swire depuis 1986. La compagnie aérienne n’exclut pas de procéder à des licenciements.

Cathay avait amélioré ses classes en Première et Premium …

Ses efforts concernant l’amélioration de son service n’auront pas été récompensés. La demande en première classe et en classe affaire s’est affaiblie de façon significative depuis l’année dernière.

travel_information_03_295x195Pendant ce temps, la concurrence sur la classe économique, est devenue beaucoup plus intense, avec la croissance rapide des transporteurs low-cost et des compagnies aériennes chinoises.

Cathay Pacific n’est pas la seule compagnie aérienne à souffrir du remplissage de la classe avant. Singapore Airlines est dans le même cas. Certaines compagnies proposent des prix plus séduisants sur la classe affaire. Cependant, il faut reconnaitre que le service de ces deux compagnies reste inégalé.

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE