Le Canada aura-t-il son « tourisme du pot ? »

Alors que le gouvernement Trudeau s’apprête à présenter un projet de loi qui pourrait légaliser la marijuana à usage récréatif dès juillet 2018, les spéculations quant à d’éventuelles retombées touristiques de cette légalisation ont repris de plus belle.

L’année dernière, le sujet du « tourisme du pot » avait été évoqué dans plusieurs médias québécois et canadiens. Le cofondateur du festival Just For Laughs, Andy Nulman, avait évoqué l’idée d’organiser un festival de la marijuana et des spectacles « sous influence » si le pot était légalisé, lors d’une entrevue à la radio de Radio-Canada.

En entrevue avec un quotidien, John Vergados, l’éditeur de Skunk Magazine, une publication américaine consacrée au cannabis, avait lancé que la légalisation du cannabis entraînerait certainement une « explosion du nombre de visiteurs au Canada ».

De son côté, le titulaire de la Chaire de tourisme Transat à l’UQAM, Paul Arseneault, s’était montré plus réservé au sujet de Montréal, déclarant que le cannabis pourrait tout au plus faire « partie de l’expérience montréalaise pour des touristes qui seraient quand même venus visiter la métropole » (avec ou sans légalisation de cette substance).

ÉCLOSION DE VISITES ET PRODUITS PARALLÈLES

Bien qu’il soit impossible de prédire quoi que ce soit de rigoureux à ce sujet en ce qui a trait au Canada, on peut se tourner vers les États-Unis pour avoir quelques pistes quant aux probabilités du développement d’un tourisme lié à la marijuana.

Aux États-Unis, le Colorado a été le premier à légaliser la marijuana à des fins récréatives en 2012, suivi par plusieurs États, dont l’Oregon, Washington, l’Alaska, la Californie, le Massachusetts, le Nevada et le Maine, plus récemment.

De fait, depuis la légalisation de la marijuana au Colorado, le tourisme a connu une hausse importante. Selon les statistiques officielles, en 2015, l’État a reçu près de 78 millions de visiteurs, soit 31 % de plus que l’année précédente. Néanmoins, selon une étude réalisée par l’Office du tourisme, une forte majorité des visiteurs (64 %) ont affirmé que la légalisation de la marijuana n’avait aucunement influencé leur choix de destination.

On sait tout de même que des produits touristiques dérivés ont vu le jour au Colorado, comme des visites guidées sur le thème du pot – de la ferme à la dégustation – comme celles de Colorado Cannabis Tours ainsi que des forfaits vacances incluant un hébergement où les vacanciers peuvent consommer du pot sans tracas.

logo_tourismeplus

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE