Del-Tour se lance en agences

Et de quatre ! Après Léonard, BT Tours et Generaltour, un quatrième… autocariste wallon se lance dans le tour operating. Sortie en décembre déjà, sa brochure, forte de 80 voyages dont la moitié en Europe, est désormais adressée à toutes les agences de voyage de Wallonie.

Del-tour, c’est le producteur de voyages de l’association initiée voici 25 ans entre Christian Delange et l’autocariste Atlas. Depuis lors, les activités ont été bien séparées entre l’autocariste, dont la flotte compte aujourd’hui une vingtaine de véhicules, et la vente de voyages complexes, qui représente aujourd’hui la moitié du chiffre d’affaires.

100 % francophones

Une quinzaine de personnes, tous des professionnels aguerris, font tourner les trois agences Del-tour à Beyne-Heusay, Hannut et Perwez, avec des produits qui emmènent désormais les clients au Maroc, en Tanzanie et en Afrique du Sud, en Inde, au Sri Lanka, en Birmanie et en Thaïlande, dans une dizaine de pays d’Amérique du Sud, mais aussi sur une dizaine de circuits en Amérique du Nord, et cinq produits en Russie. Autant de nouvelles destinations qui s’ajoutent à l’offre classique de voyages en Europe, et qui peuvent comporter un total de 21 extensions possibles. Tous les voyages sont 100 % francophones.

Sébastien Hamende (2)Ne dites pas TO, mais B2B !

Avec une obsession : la recherche de la qualité. « Notre ADN est celui d’une agence de voyage, explique Sébastien Hamende, directeur commercial (photo) : même si on va nous qualifier de tour-opérateur, nous raisonnons comme une agence de voyage, parce que nous connaissons leurs attentes mieux que personne ». Le département responsable ne s’appelle d’ailleurs pas « TO », mais bien « B2B » : un détail, sans doute, mais qui en dit long sur la philosophie de Del-tour.

Départs garantis, prix TTC

Pour créer ses produits, Del-tour s’est appuyé sur un réseau de DMCs, ce qui explique des départs garantis à partir de deux personnes, avec des regroupements possibles à destination. Mais justifie aussi l’engagement de Del-tour d’offrir les prix les plus bas. A l’inverse, certains produits, en Afrique du Sud par exemple, limitent le nombre de participants.

Ce n’est pas tout. Del-tour dispose d’un numéro d’urgence réellement appelable 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24. Enfin, et les agences apprécieront, leur commission s’applique sur le prix final TTC, incluant par exemple les transferts, et surtout la TVA.

Seules les assurances ne sont pas incluses car, estime Sébastien Hamende, c’est aux agences de proposer ce qui leur paraît le mieux convenir à leurs clients. Quant aux acomptes, Del-tour a choisi de demander à la signature 50 % du montant total du voyage dans tous les cas de figure, le solde devant être réglé à J-45.

A noter qu’une partie du prix peut être réglée en RES, une monnaie alternative qui encourage le commerce local et commence à s’implanter en Wallonie.

Marque blanche

Enfin, en se lançant aujourd’hui à la conquête d’un nouveau marché, Del-tour propose un vrai partenariat avec les agences de voyage, et a prévu de proposer sa production en marque blanche, aux couleurs et sous le nom de l’agence. Autant d’arguments qui ne peuvent que séduire ses partenaires dans le sud du pays.

 

Commentaires

commentaires

1 COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE