Risque d’attentats en hausse sur les avions aux États-Unis ?

Lors d’une visite officielle au Canada, le Secrétaire d’État américain à la sécurité nationale John Kelly a déclaré qu’il y avait « des douzaines et des douzaines » d’attentats visant à faire exploser des avions aux États-Unis qui étaient en cours de planification.

Une « menace permanente »

Dans une interview donnée à la télévision canadienne, Kelly a déclaré : « Je pense que la menace la plus grande concerne l’aviation. Ils veulent détruire des avions et ils s’y attellent tous les jours ».

indexKelly, qui était au Canada pour rencontrer le Ministre de la sûreté publique Ralph Goodale et d’autres officiels, a également rajouté : « Je ne peux pas compter le nombre d’avions qui n’ont pas explosé en vol, qu’ils appartiennent à United Airlines ou Air Canada … Mais je peux vous dire qu’il y a des douzaines d’attentats qui sont planifiés en permanence ».

Démenti canadien

Air Canada a réagi rapidement en rétorquant que la compagnie n’était pas la cible de telles menaces. Peu après, un autre officiel du Département d’État à la sécurité nationale a publié un communiqué pour préciser que Kelly ne faisait pas référence à une menace spécifique sur l’une ou l’autre compagnie aérienne.

Le communiqué dit aussi que « Le Secrétaire d’État parlait de la menace terroriste bien connue contre l’aviation civile en général. […] Il a simplement nommé deux compagnies pour illustrer le fait que toutes les compagnies sont concernées par ce risque ».

nexus_enroll_nexus_logo_360Renforcer NEXUS

La priorité de cette visite diplomatique a été de discuter du Trusted Traveler Program dénommé NEXUS entre le Canada et les États-Unis et qui concerne les passagers pré-dédouanés ou « sans risques / dignes de confiance ». Le but est d’étendre les possibilités de pré-contrôle entre les deux pays.

Actuellement, ce pré-contrôle concerne environ 12 millions de passagers par an sur les vols provenant des huit plus grands aéroports canadiens. Le programme est censé s’étendre depuis l’année passée, lors d’une rencontre entre le Premier Ministre Justin Trudeau et le Président Barack Obama.

NEXUS pourrait alors étendre le pré-contrôle dans l’aérien mais aussi dans le transport par train, maritime et même par route. Au Canada, des réticences persistent puisque cet accord permettrait potentiellement à des douaniers américains d’arrêter des citoyens canadiens sur le sol canadien.

indexLost in Trumpslation

Au final, il semble que les déclarations du Secrétaire d’État américain correspondent davantage au style de l’administration Trump qui transmet certainement des éléments de langage à ses officiels pour les placer dans leurs déclarations à la presse : condamner les médias, critiquer l’Europe et … attiser la menace terroriste. On en passe et des meilleures.

Chacun sait que l’aviation est une cible privilégiée des terroristes. Attiser cette menace dans des déclarations vides de sens qui ne font référence à aucun projet d’attentat spécifique lorsqu’on est Secrétaire d’État à la sécurité nationale est irresponsable.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE