Bus incendiés à Charleroi Airport : pas d’impact pour Léonard

Cinq autobus appartenant aux Voyages Léonard ont été détruits dans la nuit de dimanche à lundi au cours d’un incendie sur un parking de l’aéroport de Charleroi. Grosse frayeur pour les riverains, réveillés par plusieurs explosions — celles de pneus, en fait. Mais plus de peur que de mal.

Aucune victime n’est en effet à déplorer suite à cet événement, dont on ignore encore la cause. Le dernier bus, qui assure la navette entre le parking P3 et le terminal, est rentré à 0h30. Surchauffe d’un élément ? Court-circuit ? L’enquête le dira sans doute.

Toujours est-il que le véhicule a pris feu un peu plus d’une heure plus tard et s’est communiqué à quatre autres véhicules, une autre navette de l’aéroport et trois autocars assurant les liaisons vers Bruxelles, Luxembourg, Lille, Gand et Bruges sous la marque Flibco.

Les véhicules incendiés, hier matin, sur le parking de l'aéroport de Charleroi
Les véhicules incendiés, hier matin, sur le parking de l’aéroport de Charleroi

Avertis vers 2h15, une vingtaine de pompiers des casernes de Fleurus et Jumet ont été appelés sur place pour circonscrire l’incendie.

Aucun impact sur l’activité de voyages

En attendant la livraison de nouveaux bus, qui devrait intervenir très bientôt, l’entreprise a aussitôt remplacé les véhicules incendiés par plusieurs autocars de tourisme qui étaient disponibles en cette saison encore creuse afin d’assurer la continuité du service de navettes. L’activité des Voyages Léonard, quant à elle, ne sera aucunement impactée, a assuré à PagTour Jean-François Dufour, directeur général de l’entreprise.

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE