Amadeus veut rapprocher trains et agences

Partant du constat que la vente de billets de trains reste un processus coûteux et compliqué pour les agences de voyages – par rapport à l’aérien -, Amadeus propose un nouveau modèle d’affaires permettant « d’abolir les frontières, d’attirer les voyageurs de l’étranger et de générer de nouveaux revenus pour les compagnies ferroviaires et les agences de voyages ».

Le modèle en question fournit aux agences de voyages du monde entier un lien unique pour vendre plusieurs voyages en trains, supprimant ainsi le besoin de relation «un à un»  avec chaque partenaire. Une interface et un système de vente permet ainsi de vendre l’entier de l’offre de DB (Allemagne), Renfe (Espagne), SNCF (France – disponible uniquement pour les marchés d’Europe de l’Est, d’Europe centrale et d’Europe du Sud), Trenitalia (Italie) et certains opérateurs d’Europe de l’Est. D’autres sont attendus.

Amadeus endosse le rôle d’agent de vente pour les opérateurs ferroviaires afin de simplifier les accords contractuels, les flux financiers, et la facturation des agences. Cela implique des coûts réduits pour les compagnies ferroviaires puisqu’Amadeus se charge de la mise en place, de la comptabilité, tout en assumant les risques légaux et financiers de la vente via les agences de voyages.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE