30 hôtels ferment à Pattaya

Les autorités thaïlandaises ont ordonné la fermeture d’une trentaine d’hôtels de Pattaya pour absence de licence d’exploitation, indique le « Bangkok Post“. Deux établissements de Bang Lamung ont été inspectés et fermés, le Beach Front Resort Hotel ainsi que le Baboona Beach Front Living, sur Pattaya Beach Road.

En fait, seuls 239 hôtels seraient exploités de façon légale sur le millier que compte la station, si l’on se réfère au document „Hotel Act“ établi en 2004.

Les exploitants d’hôtels se conformant au règlement se plaignent et indiquent que leurs affaires souffrent de cette concurrence illégale appliquant des tarifs plus avantageux. Les 30 hôtels concernés ne pourront rouvrir leurs portes que s’ils répondent aux normes, notamment celles portant sur les obligations en matière de construction et de techniques antipollution.

En toute illégalité…

Il apparaît par ailleurs que 60% des chambres d’hôtel de Thaïlande soient exploités de manière illégale. Un sondage effectué par le ministère du Tourisme a établi qu’entre 400’000 et 500’000 chambres ne remplissent pas les critères de l’Hotel Act. Le gouvernement thaïlandais va durcir le ton : dans les cinq prochaines années, seuls les hôtels répondant aux normes pourront être exploités.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE