GFG: 1.000 jours sans sinistres

Ce 7 février 2017, le Fonds de Garantie Voyages peut annoncer fièrement que 1000 jours se sont passés sans qu’aucune faillite n’ait été prononcée à l’encontre d’un de ses membres, agence ou organisateur de voyages. Aucun voyageur, loisir ou business, n’a subi un dommage.

L’on pourrait se poser la question : comment fait un assureur pour ne pas enregistrer de sinistre ? La réponse est simple : il doit déployer un maximum d’effort pour identifier et maîtriser les causes d’un sinistre. Ces efforts portent essentiellement sur le suivi permanent, objectif et discret des membres preneurs d’assurance. Il ne s’agit pas d’un suivi passif mais plutôt un accompagnement régulier et concerté.

Le Fonds de Garantie Voyages a été créé par et pour le secteur du tourisme. Grâce à sa profonde intégration dans celui-ci, il a pu, en vingt ans, développer une expertise rare et précieuse reconnue par l’industrie du tourisme. La capitalisation et la rentabilité de ses membres sont devenues des points majeurs de son analyse.

Une entreprise avec des fonds propres suffisants qui évolue avec la croissance de l‘activité, est un gage de sécurité et de pérennité, non seulement pour l’assureur, mais aussi pour tous les partenaires du secteur.

Nous le rappelons volontiers : en près de trois ans, aucun partenaire du secteur du voyage (pas uniquement les membres du GFG, mais aussi les non-membres, les compagnies aériennes, DMC, loueurs de voitures, et même les imprimeurs etc …) n’a subi de préjudice du fait de la faillite d’un membre du GFG.

Versie 2Une question, souvent posée concernant la prime, est: « ne payons-nous pas trop ?» Non, justement, c’est pour éviter cela que le Fonds de Garantie Voyages a été créé sous la forme d’une « mutuelle » sans but lucratif.

Les excédents aux ressources nécessaires pour couvrir les risques, sont redistribués aux membres. C’est ainsi que les membres ont été remboursés d’un bon 37% de leur prime 2015. Pour 2016 la distribution d’une ristourne est aussi prévue.

Il va de soi que l’on doit appliquer ici la réserve d’usage: le passé n’offre pas de garantie pour l’avenir. Mais en restant vigilant, en assurant un suivi concerté de nos membres, nous l’envisageons avec confiance. D’ici peu, la loi sur le contrat de voyage sera profondément modifiée par la transposition des nouvelles directives européennes dans le droit national.

Le voyageur belge est, aujourd’hui, le consommateur le mieux protégé de l’Union Européenne et le Fonds de Garantie Voyages va s’impliquer fortement pour que cela reste vrai, et qu’ainsi la confiance dans le secteur du voyage soit maintenue à un niveau élevé.

Pour plus d’information : www.gfg.be, mail@gfg.be ou tél. Mark de Vriendt, 02/240 68 00.

PS : en bas à droit de la page d’accueil du site GFG, vous pouvez retrouver le compteur qui calcule le nombre de jours sans sinistre, de la même façon que certaine entreprise affiche le nombre de jours enregistré sans accident du travail.

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE