Et si Ryanair reprenait l’activité d’Alitalia sur le court-courrier ?

Alitalia continue de perdre environ 500.000€ par jour. Des médias italiens ont indiqué qu’il pourrait y avoir deux stratégies possibles. Etihad propriétaire de la compagnie italienne à 49% avait promis la rentabilité en 2017. Les actionnaires majoritaires italiens sont impatients et recherchent de leur coté une autre approche.

Etihad temporise sur la situation d’Alitalia

Cette semaine, James Hogan, patron d’Etihad (photo ci-dessous), participait à Dublin à la conférence mondiale Airfinance. Il indiquait qu’il voyait des progrès dans la situation d’Alitalia. Il a peut-être omis de préciser que sa compagnie promettait un retour à l’équilibre en 2017.

Il aurait ajouté « Ce qui est important est que nous continuons à nous concentrer sur la façon dont nous travaillons à travers tous les défis … et de travailler en étroite collaboration avec le gouvernement italien ».

James Hogan - FlickrLe patron d’Alitalia a rencontré Michael O’Leary

Cramer Ball, PDG Alitalia et Michael O’Leary, le patron de Ryanair se sont rencontrés dans un hôtel à Rome, juste avant une conférence de presse dans laquelle la compagnie low-cost irlandaise devait annoncer 3.000 nouveaux emplois en Italie.

Ryanair a également déclaré qu’il allait lancer 61 nouveaux axes en Italie. Selon des médias italiens, il est fort possible que les deux patrons aient sûrement discuté de la situation d’Alitalia.

Le court-courrier d’Alitalia pourrait être confié à un partenaire

Il semble entendu qu’Alitalia pourrait être divisée en deux. Une partie court et moyen-courrier et une autre sur le long-courrier. Sur la première partie Ryanair ou même Easyjet pourraient être des acheteurs potentiels.

L’autre option serait qu’Alitalia puisse continuer à gérer l’ensemble. Mais les actionnaires italiens actuels se feront tirer l’oreille pour remettre de l’argent.

ryanair_b737-800-696x385Etihad semble vouloir s’accrocher

Etihad possède 49% d’Alitalia, après avoir investi dans la compagnie aérienne en 2014 dans le cadre d’un plan de sauvetage 1.76 milliard d’euros.

La compagnie du Golfe a récemment investi 100 M€ dans les capitaux propres d’Alitalia.

Mais Etihad ne peut prendre le contrôle de la compagnie italienne compte tenu des règles de propriété des compagnies aériennes de l’Union européenne.

Les spécialistes s’étaient entendus sur une entente avec Lufthansa

Ryanair Lufthansa 3Après un accord sur Air Berlin et un accroissement des partages de codes entre Etihad et Lufthansa, les spécialistes estimaient possible un rapprochement du groupe allemand sur Alitalia. Etihad et Lufthansa ont refusé de confirmer cette information.

Ryanair pourrait être un prétendant sérieux pour Alitalia sur le court-courrier. Dans tous les cas, la compagnie irlandaise va faire une percée importante en Italie avec ou sans Alitalia.

 

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE