Ils confondent Nice… et Niš

Attirés par une offre promotionnelle d’une compagnie low-cost locale, quatre jeunes tchèques se voyaient déjà flâner sur la Promenade des Anglais à Nice à très bon prix. Leur atterrissage lundi dernier à Niš, ville du sud de la Serbie, fut brutal.

Convaincus par des prix compétitifs, ces quatre pieds nickelés ont confondu les deux villes, distantes de 1.500 kilomètres, et partageant très peu de points communs. En effet, située dans une des régions déshéritées du pays, la ville est connue pour abriter une importante industrie du caoutchouc et de fabrication de cigarettes.

« Ils ont loué une voiture, je peux confirmer qu’ils ont atterri à Niš et, s’apercevant de leur erreur, ils ont loué une voiture et immédiatement poursuivi leur voyage en direction de l’aéroport de Sofia », à 150 km de là a indiqué une source aéroportuaire serbe de l’aéroport Constantin de Niš (qu’on prononce « Nich » – ndlr)… Un retour à la niche en quelque sorte…

Mais on peut que rester sans voix sur la bêtise croissante des jeunes voyageurs européens qui ne se posent pas plus de questions quand ils voient un prix attractif… A force de vivre constamment le nez collé sur leur écran et évoluer sans cesse davantage dans un monde virtuel, ils en oublient de garder les pieds sur terre… ayant définitivement perdu ce que l’on appelait autrefois « le bon sens paysan »

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE