La date butoir pour le dépôt des candidatures à la reprise d’Alitalia était fixée hier lundi. Vendredi dernier, Carsten Spohr, patron de Lufthansa, ne cachait pas que le géant allemand est « aussi intéressé par Alitalia ».

Mais pas en l’état actuel. « S’il existait une chance de créer une nouvelle Alitalia, alors Lufthansa, en tant que numéro un en Europe, serait intéressé », a déclaré Carsten Spohr. Lufthansa a repris en fin de semaine dernière une grande partie d’Air Berlin, sa filiale autrichienne Niki ainsi que la compagnie Walter.

Le groupe aurait mis sur la table quelque 200 millions d’euros pour la partie Air Berlin et 100 autres millions pour la poursuite des activités, jusqu’à ce que la Commission européenne approuve définitivement le deal. Lufthansa a déjà annoncé la création de quelque 3000 nouveaux postes pour lesquels les employés d’Air Berlin peuvent faire acte de candidature.

Turbulences ou non, Alitalia continue sa route et enrichira son réseau durant l’horaire d’hiver. « Aerotelegraph » parle d’une augmentation du nombre de fréquences entre le hub de Rome Fiumicino et Athènes, Barcelone, Nice, Prague, Sofia et Zurich.

Il en irait de même de Paris CDG et Amsterdam depuis Milan Linate. Au niveau long-courrier, les ouvertures de Delhi et des Maldives sont connues de longue date. (DS)

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE