Alibaba n’est pas Amazon

© Reuters

Le géant chinois du e-commerce, Alibaba, devrait ouvrir un centre logistique à Liège près de l’aéroport de Bierset. Mais qui est Alibaba et quelle est la différence entre Alibaba et Amazon ?

Alibaba devrait ouvrir son premier centre logistique en Europe occidentale, à Liège. Si cette information se vérifie, la création de plusieurs centaines d’emplois en Belgique et en particulier autour de l’aéroport de Liège est une excellente nouvelle.

Pour le moment, ce géant de la distribution on line est présent en Asie, au Moyen-Orient et à Moscou. Qui est vraiment Alibaba, c’est la question posée par mes confrères de L’Echo ? Et elle n’est pas oiseuse, car pour nos auditeurs francophones, c’est une sorte de concurrent d’Amazon sauf que l’entreprise est chinoise.

A première vue, c’est vrai que ces deux entreprises font la même chose : ces deux géants du e-commerce vendent des produits de toute sorte dans le monde entier. Que ce soit de l’électronique, du matériel de sport, des livres, ou des jouets, Alibaba a une offre aussi large que celle d’Amazon.

Alibaba est ce qu’on appelle une « place de marché »

A priori, il est donc normal de voir Alibaba comme « l’Amazon chinois ». Mais il y a quand même une grosse différence : Amazon est un véritable distributeur. Il achète des produits et les revend ensuite directement au consommateur. Amazon a même développé ses propres produits. Si vous voulez acheter des piles par exemple, le site Amazon vous proposera en priorité les siennes avant celles d’autres marques connues comme Duracell.

En revanche, Alibaba est ce qu’on appelle une « place de marché ». La firme chinoise n’achète aucun produit, mais met en contact sur sa plateforme les acheteurs et les vendeurs. Alibaba se contente de prélever, au passage, sa commission. Quand je dis « se contente », le terme est inapproprié, car cette activité a permis au chiffre d’affaires d’Alibaba de grimper de 58% en 2017 et d’atteindre 40 milliards de dollars.

Quel est le meilleur modèle entre celui d’Amazon et celui d’Alibaba ? Si l’on se base uniquement sur les profits, alors le chinois Alibaba sort gagnant de cette comparaison. Alors qu’Amazon affiche un bénéfice net de 3 milliards, le chinois en affiche trois fois plus, 9.8 milliards de dollars – c’est donc une machine à cash que s’apprêterait à recevoir la région de Liège ! Et tant mieux pour l’emploi local.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE