Ali Baba et Liège Airport… c’est signé!

Ali Baba établira donc bien son centre européen de distribution à Liège Airport, comme il en aura aussi à Dubaï ou Kuala Lumpur. Mais c’est du cargo, me direz-vous, quel rapport avec le tourisme ?

Remettons ceci dans un contexte plus global. Il faut se rappeler que Viviane Jacobs, ancienne Directrice de WBT, n’a jamais été en faveur d’efforts wallons envers la Chine. Heureusement qu’elle a quand même laissé faire Dominique André et quelques privés enthousiastes, sinon nous n’en serions pas là.

La Chine déploie beaucoup d’efforts chez nous. Le TO UTour a fait long feu, mais on peut toujours espérer qu’Air Belgium pourra bientôt traiter avec un nouveau partenaire. La Chine est en train de construire à Louvain-la Neuve son fameux CBTC. Un train de marchandise arrive maintenant à Anvers.

Des accords ont été signés avec le Port de Zeebrugge et avec la fédération des diamantaires anversois… Et maintenant Ali Baba : ce n’est donc pas rien, et tout ceci va générer un trafic passagers également entre les deux pays.

C’est très succinctement ce qu’ont rappelé les divers intervenants à cette signature officielle. Le Premier Ministre tout d’abord (photo ci-dessous), qui est venu malgré la grave crise gouvernementale de ces dernières heures. Il est loin le temps où la délégation belge à l’Expo de Shanghai était menée par un fonctionnaire en lieu et place d’un Premier, pour le moins.

Chris Peeters, Vice-Premier ministre, s’est félicité de cette arrivée à Liège, tout en signalant que ce sera profitable à tout le pays. Il est vrai que le Limbourg est tout proche.

Le ministre wallon de l’économie Pierre-Yves Jeholet a ensuite pris la parole, de même que Luc Partoune, CEO de Liège Airport, on encore son Excellence l’ambassadeur de Chine, Mr Cao Zhongming, ou madame Angel Zhao, Senior-Vice-President d’Ali Baba, laquelle a rappelé que sa société avait été fondée seulement en 1999 pour devenir aussi rapidement le leader du « Digital Marketplace ».

Il y a donc une mouvance importante Chine-Belgique qui est en marche. Que l’on aime on non la Chine n’est pas la question, nous sommes ici dans le factuel :

-si ce centre de distribution n’était pas venu chez nous, il aurait peut-être été juste de l’autre côté des frontières, mais il serait de toute manière venu. Alors autant bénéficier des créations d’emplois importantes.

-qu’on le veuille ou non, la Chine sera dans les quelques années à venir le leader mondial, non seulement en économie, en commerce, dans les nouvelles technologies, mais aussi -cela finira par arriver- un leader culturel, et le plus gros marché touristique mondial aussi bien à l’exportation qu’à l’importation. Il vaut mieux en être conscient.

Inutile de citer toutes les personnalités présentes, installées aux deux premiers rangs ; ce qui fit dire à l’un de mes voisins de siège :  Ces « 2 premiers rangs sont réservés aux 40 voleurs ». Ce n’était que de l’humour… enfin, presque.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE