Plus d’un millier de pompiers tentent depuis mardi de circonscrire un gigantesque incendie au nord de Los Angeles qui a fait un mort, détruit 150 bâtiments et entraîné l’évacuation de quelque 150.000 personnes au sud de la Californie. La suite de l’article n’est pas réjouissante…

L’incendie dans le comté de Ventura, qui se trouve au bord de l’océan Pacifique juste au nord de Los Angeles, touche déjà plus de 18.200 hectares, selon les autorités locales, attisé par les puissants vents dits de Santa Ana.

Le maire de Los Angeles Eric Garcetti a déclaré sur Twitter que la météo était « extrême » et que ces « vents peuvent diffuser des boules de feu rapidement (…). Nous prévoyons cinq jours comme ça ».

« Thomas, Creek,  Rye Fire… » et les autres incendies

Cet incendie nommé « Thomas », qui n’était pas du tout circonscrit ni maîtrisé, plongeait mardi tout le nord du comté de Los Angeles dans un épais nuage de fumée, tandis que des cendres retombaient dans les rues de la mégalopole californienne, rendant l’air quasiment irrespirable par endroits et noyant certaines portions de ses tentaculaires autoroutes sous un âcre brouillard.

Deux autres foyers ont démarré tôt mardi, l’incendie dit de « Creek » qui a déjà avalé 4.450 hectares, et le « Rye Fire », pour l’instant plus restreint.Le gouverneur de Californie Jerry Brown a déclaré l’état d’urgence dans le comté de Ventura, ce qui lui permet de mobiliser des ressources de l’État pour contribuer à lutter contre les flammes qui ont déjà « abîmé des infrastructures sensibles, détruit des centaines d’habitations et entraîné l’évacuation de résidents« .

Ce feu a démarré lundi soir près de l’autoroute 150 avant de se diriger vers la ville de Santa Paula, où les ravages les plus spectaculaires étaient visibles.

U.C.L.A. évacuée

L’université Ucla, toute proche, a du être évacuée, tout comme plus de 1.200 maisons de ce quartier très chic. Depuis mardi, de nombreux étudiants étaient arrivés en cours avec des masques respiratoires.

Le célèbre Getty Center, qui abrite notamment « Le Printemps » d’Edouard Manet et des Rembrandt, a été fermé jusqu’à nouvel ordre. « Un système de filtration d’air » a été mis en place pour protéger les œuvres, a tweeté le musée.

Le quartier des milliardaires touché

Mercredi soir, des vents très violents, avec des pointes à 130 km/h, ont provoqué de nouveaux incendies dans le quartier de Bel-Air, a indiqué le service d’incendie de Los Angeles.

Les télévisions ont montré des images de ce quartier où des célébrités et des milliardaires ont des demeures, qui valent parfois des dizaines de millions de dollars. on compte par exemple les habitations de l’entrepreneur Elon Musk, la star de la pop Beyoncé ou les actrices Gwyneth Paltrow et Jennifer Lopez.

Les autorités préviennent que les vents devraient rester extrêmement puissants et dangereux jusqu’à vendredi.Elles ont, pour la première, fois déclenché l’alerte violette, la plus élevée. A Los Angeles, près de 150.000 personnes ont été évacuées, et les dégâts sont considérables.

L’année 2017 a été la plus mortelle en Californie à cause d’incendies. Plus de 40 personnes sont mortes en octobre dans plus d’une dizaine de feux qui ont ravagé une partie du nord viticole et ont rasé plus de 20.000 bâtiments.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE