Airbnb teste les 120 jours

En France, parmi un catalogue de nouvelles mesures concernant les loyers, la loi Elan, adoptée le 16 octobre dernier, a prévu de limiter à 120 jours par an les locations touristiques « du type Airbnb ». Avec pour but de lutter contre les locations abusives.

Airbnb n’avait pas attendu la publication de cette nouvelle loi et testait, depuis un an déjà, la limitation à quatre mois des locations saisonnières de logements entiers dans les 1er, 2ème , 3ème et 4ème arrondissements de Paris.

Résultat : 60% des propriétaires qui avaient dépassé le seuil des 120 jours en 2017 s’étaient désinscrits au 1er septembre 2018 et « des agences immobilières ont vu revenir des appartements à la location longue durée ou à la vente », reconnaît Emmanuel Marill, directeur général d’Airbnb France-Belgique.

Qui ne craint pas, pour autant, une stagnation ou une baisse du marché de la location saisonnière. « Même au niveau de Paris, des personnes qui louaient moins vont récupérer la demande. De plus, le fait de rassurer les Français sur la légalité va inciter des propriétaires à mettre leur logement sur des plates-formes. L’offre continuera à se développer très fortement, même dans des zones urbaines ».

[Source : L’Echo touristique]

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE