La compagnie aérienne Air France et ses filiales HOP! et Transavia France a levé les contrôles d’identité pour certains de ses voyageurs embarquant sur des vols de l’espace Schengen.

Ce lundi les trois compagnies se sont libérée de l’obligation de « concordance documentaire », soit de ne plus contrôler systématiquement l’identité de ses passagers volant dans l’espace Schengen, rapporte le journal Nice Matin.

La compagnie précise que seuls les vols en provenance de la France et en direction d’un pays de l’espace Schengen sont touchées par cette levée. Toutefois, cet assouplissement ne concernera que les passagers voyageant sans bagage en soute.

Les passagers sans bagage seulement

Air France explique sa décision en rappelant que l’obligation de concordance documentaire pour ce type de vols lui avait été imposée par l’arrêté interministériel de 2016 qui avait instauré l’état d’urgence. La fin de ce régime d’exception effectif depuis le 1er novembre dernier rend de fait cette obligation caduque.

Toutefois, la compagnie tient à rassurer ses passages que cette suppression des contrôles n’entraîne « aucun risque de sûreté » car les bagages à mains sont « systématiquement contrôlés et scannés ». Mais si un passager souhaite déposer son bagage en la soute, il sera obligatoirement soumis à un protocole de concordance documentaire, tout comme s’il souhaite quitter l’Espace Schengen. Et il n’échappera pas au contrôle de la Police de l’air et des frontières.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE