Il nous revient de 2 sources différentes qu’Air France aurait l’intention de taxer les réservations faites sur GDS, à l’instar de ce que Lufthansa a mis en place dès 2015, et le Groupe IAG il y a quelques mois.

Air France ou tout le groupe ?

Et quand on dit Air France, on devrait sans doute plutôt dire le Groupe Air France-KLM, ainsi que ses filiales telles que Hop ! Cela reviendra à dire que les trois principaux groupes de compagnies européennes pénaliseront dorénavant les agences, avec une taxe de 9 à 12 € par tronçon.

Le plus amusant, c’est de lire les réactions. Certains pensent que l’État français, actionnaire encore majoritaire du groupe, exigerait des rémunérations plus élevées pour ses actions. D’autres disent que les seuls pénalisés sont les T-O qui de toute manière prennent bien plus que 12 € de marge à leurs clients. Les compagnies se défendent en disant que cette taxe couvre à peine les coûts d’une réservation par GDS.

La vraie raison

Personne ne pointe la vraie raison : c’est attirer le client « corporate » en direct sur le site de la compagnie et ses sites dérivés, pour le capter, lui « vendre » son programme de fidélité et tous ses services annexes.

On l’avait dit il y a longtemps déjà : la commission zéro a d’un côté fait économiser 8% de commission aux compagnies ; mais on ne dit jamais combien ces dernières ont dû investir en bureaux de ventes, en « call centers », en systèmes de réservations propres : sans doute bien plus que ces 8%. Mais elles ne le reconnaîtront jamais, évidemment.

A qui cela va-t-il profiter ?

Air France ouvre une porte, cependant : il sera possible de discuter avec des TCM pour que ceux-ci et les Business Travel Agencies aient un accès particulier au système propre de la compagnie, ce qui leur garantirait les mêmes prix qu’au particulier qui réserverait en direct.

Nul doute que ceci sera supporté par les BTA comme elles ont à l’époque soutenu la commission zéro : les perdants, ce sont les petites agences, qui vont abandonner l’émission des billets, tout profit pour les grosses agences d’affaires.

Tout le monde le sait, mais personne ne le dit…

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE