Air France-KLM lorgne sur Air India

Le président français, Emmanuel Macron, était en Inde pour resserrer les liens avec le premier ministre, Narendra Modi. Selon les médias locaux présents, ce fut un franc succès tant pour la diplomatie entre les deux pays mais également en termes économiques.

Des contrats à la pelle pour les groupes français

Plusieurs groupes internationaux ont bénéficié de contrat comme le groupe Alstom qui a annoncé la signature de trois nouveaux projets ferroviaires pour près de 75 M€.

Le groupe Safran remporte un contrat de 12 milliards pour la vente et la maintenance des moteurs d’avion de la compagnie aérienne SpiceJet. D’autres contrats seraient en cours de discussions.

Air France et ses alliés seraient intéressés par Air India

Un consortium composé de Jet Airways, d’Air France-KLM et de Delta Airlines aurait manifesté son intérêt pour reprendre une partie d’Air India. Le gouvernement indien prévoit d’achever la privatisation de la compagnie nationale cette année. Air India devrait vraisemblablement être séparée en quatre entités différentes.

Il y aurait une entité particulière pour la low cost Air India Express. La société de services et d’entretien Air India Engineering Services serait mise sur le marché en tant que société distincte. On évoque également d’autres entités.

Jet Airways est devenue très proche de SkyTeam

Le pdg de Jet Airways, Vinay Dube, a eu une carrière de dix ans chez Delta Air Lines avant de rejoindre l’opérateur indien l’année dernière. Jet Airways a conclu des accords de coopération avec Air France-KLM depuis plusieurs mois.

Le partenariat renforcé entre Jet Airways et le groupe Air France-KLM annoncé en novembre dernier contribuerait à renforcer la connectivité entre 106 villes européennes et 44 destinations en Inde.

Une coopération avec Jet Airways qui s’amplifierait

La présence de la compagnie indienne Jet Airways pourrait constituer un atout pour acquérir une partie d’Air India et de ses droits de trafic.

Le gouvernement indien cherche depuis longtemps une issue honorable pour la privatisation de sa compagnie aérienne.

La bonne entente entre le France et l’Inde pourrait être également un sérieux atout par rapport aux autres compagnies qui seraient intéressées dont Indigo ou même Vistara dont Singapore Airlines est actionnaire.

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE