Après Raffles, Fairmont et Sofitel, le groupe hôtelier ajoute une nouvelle marque de prestige à son portefeuille. AccorHotels, qui vient d’acquérir 50% du capital d’Orient Express, ne mise pas seulement sur ses hôtels, mais aussi sur toute une déclinaison d’événements associant toutes ses activités sous cette marque prestigieuse.

La date était bien choisie pour annoncer l’arrivée d’Accor à 50 % dans le capital d’Orient Express (jusque là détenu à 100 % par la SNCF). Il y a 134 ans, jour pour jour, s’élançait le premier voyage de l’Orient Express entre Paris et Constantinople, le 4 octobre 1883. Depuis, la légende a fait le reste, entretenue par les têtes couronnées ou la jet-set qui s’y sont succédées.

« A travers ce partenariat, AccorHotels entend renforcer son leadership sur le segment du luxe en développant une nouvelle collection d’hôtels prestigieux sous l’enseigne Orient Express. Cette collection proposera une expérience unique et chargée d’Histoire mêlant luxe, exotisme et raffinement de l’Orient et l’Occident dans des lieux emblématiques. », explique AccorHotels dans un communiqué.

img-corp-orient_express_salon-web7 voitures historiques pour des événements d’exception

Mais AccorHotel ne compte pas seulement sur sa seule hôtellerie. Ainsi, les sept voitures historiques, symboles de l’Art-déco français (qui resteront la propriété matérielle de la SNCF) seront exploitées par Orient Express dans le cadre de voyages et de manifestations privées.

« Elles apporteront un nouveau cadre exceptionnel pour l’organisation d’événements, qui pourront se faire en lien avec les autres activités du groupe AccorHotels telles que Potel & Chabot, Noctis et John Paul », précise le communiqué.

Le luxe, la locomotive du développement pour AccorHotels

Le groupe hôtelier, qui n’a pas précisé les termes financiers de la transaction, a réussi un joli coup dans la guerre qui se livre actuellement sur le segment du luxe en ajoutant une marque prestigieuse dans son portefeuille qui compte déjà Raffles, Fairmont et Sofitel.

Depuis deux ans, AccorHotels s’est renforcé dans le segment du luxe, dont il a fait l’un de ses axes de développement pour doper ses résultats à l’horizon 2020. Les nouveaux hôtels n’auront rien à voir avec les anciens hôtels Orient Express qui s’appellent désormais Belmond Hotels depuis 2014. Le groupe hôtelier avait du changer le nom mythique de ses hôtels car la marque était détenue par… la SNCF.

On attend la réponse de Belmond Hotels…

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE