6.000 passagers bloqués par la neige la nuit de Noël

Les images de Noël sous la neige ne sont désormais plus si fréquentes dans nos villes en Europe. C’est tellement magique. Cependant, quand vous êtes coincés par la neige dans un aéroport le 24 Décembre, ce n’est plus un rêve.

C’est le nord du Japon qui a connu de fortes chutes de neige

Depuis plusieurs jours, le nord du Japon et plus précisément sur l’ile d’Hokkaido qui subit des tempêtes de neige. Cette partie du Japon est connu pour ses étés frais et secs et ses hivers rigoureux. La température moyenne en août est d’environ 22 °C, tandis que celle de janvier varie entre -12 °C et -4 °C. Les tempêtes de neige, apportées par les vents en provenance de Sibérie, ne sont pas rares.

Hokkaido riche en agriculture et dans le tourisme

Hokkaidō occupe le premier rang dans l’agriculture du Japon, notamment pour la production de riz. L’ensemble de la filière agricole est très développé. Cependant, le tourisme est devenu très important, en particulier pendant l’été, dont la fraîcheur attire les vacanciers. En hiver, ce sont les stations de ski qui prennent le relais. Sapporo qui se situe dans l’ile d’Hokkaido avait organisé en 1972, les jeux olympiques d’hiver.

280 vols annulés la veille de Noël

L’aéroport New Chitose à Sapporo est pourtant bien préparé pour dégager les neiges des pistes mais ils n’avaient pas prévu que se seraient les plus fortes chutes de neige constatées depuis 50 ans. 6000 passagers se sont retrouvés bloqués dans l’aéroport. On a dû faire appel aux forces armées pour emprunter des couvertures supplémentaires. Les hôtels étaient tous complets et les passagers ont dormi dans le hall de départ.

Les restaurants de l’aéroport ont manqué de nourriture

L’affluence était telle dans l’aérogare que les restaurants de l’aéroport ont manqué de nourriture. Une situation inédite pour cet aéroport qui a déjà subi dans le courant du mois de Décembre annulations de vols dues aux chutes de neige. Mais ils se rappelleront de la nuit de Noël ….

Serge Fabre

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE