5 mesures pour améliorer le passage aux services frontaliers à Montréal-Trudeau

Selon Aéroports de Montréal (ADM) et l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC), plus de 90 % des voyageurs qui entrent au Canada par l’aéroport Montréal-Trudeau attendent moins de 20 minutes au contrôle primaire. Reste 10 % des cas où l’attente est supérieure – parfois de beaucoup!

Le 6 juillet dernier, lors d’une présentation à l’aéroport, Pierre-Paul Pharand, vice-président, exploitation, infrastructures aéroportuaires et développement aérien d’ADM, a rappelé que des passagers ont parfois été accueillis dans des conditions difficiles (et très médiatisées) l’an dernier. Ces conditions avaient généralement été provoquées par la convergence des vols et par le trafic exceptionnellement élevé des périodes de pointe, a-t-il expliqué.

« La situation de l’été dernier est attribuable à la croissance exceptionnelle du nombre de passagers à Montréal-Trudeau, ce qui, en soi, est une bonne nouvelle pour l’économie montréalaise », a souligné M. Pharand, en précisant que l’aéroport a enregistré une hausse globale de 10 % du nombre de passagers l’an dernier.

Pierre-Paul Pharand et Maurizio Mannarino. Photo ©Alexandra Roy
Pierre-Paul Pharand et Maurizio Mannarino. Photo ©Alexandra Roy

CRÉATION D’UN CENTRE DE CORRESPONDANCE

Néanmoins, ADM et l’ASFC souhaitent éviter autant que possible que de telles situations se reproduisent – d’autant plus que l’été 2017 s’annonce tout aussi occupé, sinon plus. C’est dans cette optique qu’ils ont dévoilé, hier, une série de mesures pour améliorer le temps de passage aux services frontaliers.

« Nous avons travaillé en collaboration avec une firme spécialisée à élaborer des stratégies novatrices pour améliorer l’accueil », a souligné Pierre-Paul Pharand.

« Le but de ces nouvelles mesures est de limiter le temps d’attente en deçà de la norme établie, qui est de 20 minutes à partir du moment où le voyageur arrive dans le hall d’attente », a précisé Maurizio Mannarino, directeur intérimaire, district des aéroports à l’ASFC.

Parmi les cinq mesures principales annoncées, la plus importante est l’ajout d’un nouveau centre de correspondance. Celui-ci devrait permettre de diminuer de 15 à 20 % le trafic aux lignes d’arrivée internationales – ce qui devrait faire toute une différence, selon ADM.

Avec la création du nouveau centre de correspondance, les passagers qui transitent vers une autre destination internationale seront séparés des autres voyageurs qui terminent leur voyage à Montréal ; ils pourront ainsi être dédouanés dans des lignes spécialement dédiées. Pour être redirigés vers le centre, les passagers devront avoir une preuve de correspondance en main.

Le nouveau centre de correspondance. Photo ©Alexandra Roy
Le nouveau centre de correspondance. Photo ©Alexandra Roy

NOUVELLES BORNES ET GUÉRITES

Les autres mesures annoncées sont une meilleure organisation des bornes automatisées et des guérites qui devraient faciliter la circulation des voyageurs. Depuis l’été dernier, de nouvelles guérites et bornes ont été ajoutées.

Celles-ci portent déjà leurs fruits, selon ADM et l’ASFC. Du personnel supplémentaire, autant du côté d’ADM que de l’ASFC, sera également mis en service lors des heures de pointe.

Cet automne, de nouvelles bornes d’inspection primaire pouvant accueillir tous les voyageurs (et pas seulement ceux du Canada et des États-Unis comme c’est le cas actuellement) remplaceront les bornes existantes dans le hall des arrivées internationales. L’affichage du temps d’attente aux douanes fait aussi partie des mesures annoncées.

Photo ©Alexandra Roy
Photo ©Alexandra Roy

« Au total, ces mesures représentent des investissements de 12 M$ depuis 2012 dont 6 M$ pour la saison estivale 2017. À cela s’ajouteront 9 M$ pour l’implantation des nouvelles bornes cet automne », a signalé Pierre-Paul Pharand.

Par ailleurs, d’autres mesures d’amélioration seront annoncées au cours des prochains mois. « Les plans de la deuxième phase du centre de correspondance sont déjà en préparation », a-t-il conclu.

Les 5 principales améliorations mises en place :

  • Création d’un centre de correspondances;
  • Meilleure organisation des flots de voyageurs avec ajout de bornes automatisées et de guérites;
  • Ajout significatif de personnel, autant chez ADM que chez l’ASFC, ciblant des heures spécifiques, afin de mieux ajuster l’affectation du personnel et des ressources en fonction des besoins;
  • Affichage des temps d’attente;
  • Nouvelles bornes automatisées plus performantes (automne 2017).

[Source : ADM et ASFC]

logo_tourismeplus

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE