©Disney

Le parc d’attraction va construire trois nouveaux espaces à thèmes. Le début des travaux est attendu à l’horizon 2021 et fera la part belle aux héros de Marvel, Star Wars et la Reine des Neiges.

Le PDG de la Walt Disney Company, Robert A. Iger, a présenté lors d’un CE extraordinaire un plan de 2 Mds € d’investissement pour agrandir Disneyland Paris. Selon l’entreprise, « c’est le projet de développement le plus ambitieux depuis 1992 », date d’ouverture du parc de loisirs.

2,6 millions de visiteurs perdus en 4 ans

Disneyland Paris, 1er site touristique français (320 millions de visiteurs accueillis depuis l’ouverture et 6,2% du total des recettes touristiques françaises annuelles – ndlr) va connaître une révolution sans précédent. Plus qu’une simple rafistolage apporté aux deux parcs actuels, ce sont trois nouveaux lieux thématiques qui vont être construits pour redynamiser la fréquentation…

Un investissement nécessaire si l’on en croit ses derniers chiffres de fréquentation. De 16 millions de visiteurs accueillis en 2012, ils ne sont plus que seulement 13,4 millions quatre ans plus tard… Pour juguler l’hémorragie, Mickey va faire très fort et casser la tirelire de l’Oncle Picsou pour inverser la tendance… Comment ?

Marvel, Star Wars et la Reine des Neiges

La Walt Disney Company va tout simplement décliner ses poules aux œufs d’or dans trois nouveaux espaces à thèmes consacrés à l’univers Marvel, mais aussi celui de Star Wars ainsi qu’à celui de la Reine des Neiges. Pour rappel, depuis 10 ans, la compagnie est devenue le studio le plus puissant du cinéma après les rachats de Pixar, Lucas Film, producteur de la saga Star Wars mais aussi de Marvel,

Les travaux devraient démarrer courant 2021. Outre les trois nouveaux espaces, un lac artificiel visant à relier les futures constructions et de nouvelles attractions seront construits. Ces trois nouveaux espaces vont permettre d’agrandir le parc de 12 ha. Un investissement qui devrait « libéreeeeeeeeeeeeeeeer, délivreeeeeeeeeeeeeeeer » (je n’ai pas pu résister) Disneyland Paris de la spirale à la baisse dans laquelle elle est engluée depuis quatre ans…

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE