161.330 € !

Dans sa dernière édition, le magazine Challenges révèle que la participation d’Airbnb aux finances publiques françaises l’an dernier était de… 161.330€! Une somme ridicule qui a fait bondir l’Umih, principal syndicat hôtelier !

« En tant que chefs d’entreprises qui embauchent, œuvrent au dynamisme de nos territoires, payent et reversent leurs impôts en France, nous sommes à nouveau profondément choqués par le montant, publié par la presse, de la participation d’Airbnb aux finances publiques en 2017 : 161.330€ …

Utiliser à ce point les mécanismes d’optimisation fiscale n’est pas digne d’une entreprise soi-disant « responsable » et « collaborative ». On est bien loin des messages encore véhiculés par la plateforme.

Au-delà de l’impôt sur les sociétés, c’est tout un pan de l’économie qui profite sans contribuer à sa juste valeur. N’oublions pas également que le chiffre d’affaires produit par la plateforme échappe presque à toute fiscalité et ne produit aucune taxe sur la valeur ajoutée (TVA) en France ». 

92.944 € versés au fisc en 2016 !

Comme l’explique Challenges, c’est vraiment une goutte d’eau comparé à l’offre d’Airbnb en France qui comptabilise près de 500.000 logements disponibles, dont 65.000 rien qu’à Paris.

De son côté, droite dans ses bottes, Airbnb répond que « plus de 6,5 Mds € ont été reversés à l’économie française l’année dernière » via les hôtes… qui déclarent (ou pas) les revenus générés par la plateforme…

Toutefois, la société californienne a vu ses impôts presque doubler par rapport à 2016 où l’entreprise n’avait réglé que… 92.944 € ! C’est peanuts pour la plateforme collaboratolucrative…

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE