13 types de touristes culinaires

Vous pensiez que le tourisme culinaire était une niche, et vous aviez raison. Mais vous ignoriez sans doute qu’on ne dénombre pas moins de 13 espèces différentes de touristes culinaires…

Bien que la presque totalité des voyageurs apprécie la bonne chère lors de leurs déplacements, leurs comportements sont variés. Certains prisent surtout l’aspect social du repas, d’autres la découverte gastronomique. L’authenticité est un élément important pour plusieurs.

Une enquête très sérieuse de World Food Travel Association, menée auprès de 2.527 voyageurs de loisirs de dix pays, a permis en effet de distinguer certaines particularités propres aux touristes culinaires et de les classer selon 13 profils différents. Les répondants devaient choisir les trois comportements qui leur correspondent le mieux mais pouvaient s’identifier à plus d’un profil, le contexte et le type de voyage se prêtant à différents comportements.

13 profils, 13 comportements

De l’authentique au gourmet en passant par l’économe, l’aventurier, et les inévitables bios et végétariens, un tableau présente chacun des profils, le pourcentage des répondants qui s’y identifie ainsi que les pays où la proportion est plus marquée.

On voit ainsi que le Français, et sans surprise, recherche le plus une expérience gourmande authentique, au point que c’est le seul profil où il arrive en tête. L’enquête permet aussi d’observer que les voyageurs fréquents (plus de cinq voyages au cours de la dernière année) sont légèrement surreprésentés dans les catégories authentique, éclectique, local, social, innovant et aventurier.

Les branchés dépensent davantage

Les voyageurs ayant les profils innovant, gourmet et branché dépensent davantage. Mais pour tous les profils, les dépenses moyennes sont plus élevées chez les touristes culinaires que la moyenne des touristes en général. Les écarts sont particulièrement marqués pour les profils novice, local, éclectique, gourmet et social.

Il est également intéressant d’observer le portrait global des dépenses de voyage journalières de certains types de touristes culinaires, en comparaison avec les dépenses de la moyenne des touristes d’agrément. En plus de la nourriture et des boissons, les innovants, les gourmets et les branchés déboursent généralement des sommes plus importantes pour l’hébergement, le divertissement et le shopping.

La génération X et les millenials peuvent être définis comme des touristes culinaires dans une plus grande proportion que les baby-boomers (52 % contre 42 %) et sont davantage « engagés  » : ils participent à plus d’activités gourmandes et estiment que la gastronomie est particulièrement importante lors de leurs voyages.

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE